Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 26 juillet 2017

Letters of Fire - 1919 (Short)




Texas Bell possède un ranch et la casquette de shérif de son patelin.
Un jour elle surprend El Tigre molester un petit garçon et sa maman, Anita. Aussitôt elle vient à leur secours en lançant son lasso sur l'affreux bonhomme qu'elle fait fuir à coups de revolver. Anita est très reconnaissante et lui jure son amitié.

Mais El Tigre, le chef d'une bande de voleurs de bétail, décide de se venger en mettant un veau dont la marque a visiblement été trafiquée dans l'écurie de Texas avant de la dénoncer. Malheureusement celle-ci n'a pas le temps de le ramener car El Tigre suivi des notables du patelin accourent et accusent Texas de vol.
Texas réussit à prendre la fuite et se rend chez El Tigre où elle surprend l'un de ses hommes en train de marquer un veau. Le chef survient alors que la jeune femme vient de capturer l'homme mais elle ne fait pas le poids face aux deux costauds. El Tigre furieux de l'ingérence de la brave fille la marque au fer rouge des lettre ET sur la poitrine.
Texas a tout juste l'énergie de se réfugier chez Anita chez laquelle elle reprend des forces avant de repartir à l'assaut des voleurs et de leur chef ...


Initialement ce film se composait de 5 bobines, il n'en reste apparemment plus qu'une. Texas se bat comme un homme, rien ne lui résiste. Dans ce film elle n'a pas grand chose de féminin et ne s'en laisse pas conter.

Son boyfriend semble être Pat Hartigan.
Jay Hunt ou Therdo Joos pourraient avoir réalisé ce film mais rien n'est sûr.

Avec Texas Guinan dans le rôle principal. Le tout dure peut-être dix minutes au plus.



mercredi 19 juillet 2017

Where are my Children - Phillips Smalley, Lois Weber - 1916




Derrière le portail d'éternité les âmes des petits enfants attendent leur passage sur terre. Les premiers à passer sont les plus chanceux, les suivants les âmes non désirées nées sous le signe du serpent, estampillées défectueuses moralement ou physiquement, celles vouées à faire d'incessant aller et retour. Viennent ensuite du plus haut niveau des lieux, les âmes les plus fines et fortes qui effectuent le grand voyage sur demande expresse d'une prière et qui portent le sceau du Tout Puissant. (Prologue)

l'avocat Walton était partisan de l'eugénisme. La pratique de son métier l'avait amené à penser de nombreuses fois que le crime aurait déjà disparu si le mystère des naissances avait été percé. Lui même n'a pas d'enfant à son grand regret. Sa propre soeur a un beau bébé qui le fascine au plus haut point.
Un procès débute qui accapare son attention. En effet un homme est accusé de propager de la littérature jugée indécente car elle traite du contrôle des naissances. L'accusé, le docteur Homer, raconte alors que son travail parmi les pauvres l'a amené à ces conclusions à la vue des innocents enfants voués à mourir ou à subir la violence de parents indignes.
Au tribunal les jurés masculins ne sont pas d'accord avec les théories du Dr Homer.

Pendant ce temps, Madame William Carlo reçoit quelques amies dont Mme Walton sa meilleure amie à laquelle elle annonce être enceinte mais ne pas vouloir garder l'enfant. Madame Walton lui recommande d'aller voir le Dr Malfit.
Les deux femmes se rendent chez le docteur pour une consultation. Alors une petite âme non désirée retourne d'où elle est venue et une femme peut retourner à ses activités sociales préférées.

De retour à la maison Mme Walton reçoit son frère Roger lorsque Lilian la fille de la gouvernante rentre justement de sa pension. La fille va rester avec sa mère jusqu'à ce qu'elle trouve un travail et elle est envoyée au jardin ramasser des fruits. 
Roger est un coureur de jupons qui voit en Lilian une proie facile. En effet il n'a aucune peine à embrasser la pauvre fille qui ne sait comment résister à ses assauts et tombe dans le piège du jeune homme qui ne voit en elle qu'une fille de plus. Bientôt une âme non désirée est appelée sur terre et un mois plus tard Lilian comprend qu'elle est enceinte. Évidemment cela n'est pas au goût de Roger qui se montre odieux.
De son côté Madame Walton voit comme son mari désire des enfants et décide de dépasser son égoïsme pour devenir mère à son tour. 

Quelque temps plus tard Roger vient demander à sa soeur conseil "au sujet d'un ami bien embêté car sa petite amie est enceinte" mais Mme Walton comprend vite qui a fait la bêtise dont il parle. 
De son côté Mr Walton s'est pris d'amitié pour Lilian qui va trouver le faiseur d'anges qui rate son curetage. Mr Walton trouve la pauvre Lilian inanimée dans le jardin et appelle aussitôt le docteur qui accourt au plus vite. Lilian a juste le temps avant de trépasser de tout avouer à sa mère qui l'écoute le coeur brisé. 
Celle-ci se précipite hors de la pièce et accuse Roger qui arrive justement d''avoir assassiné sa fille. M Walton qui n'a jamais apprécié le jeune homme est sur le point de lui filer une raclée bien méritée mais son bras est retenu pas sa femme qui n'en mène pas large d'avoir fourni l'adresse du Dr Malfit à son vaurien de frère.

Walton assigne le Docteur Malfit à comparaitre devant les jurés. Durant le procès Madame Walton reçoit un message de l'accusé qui la menace de la faire témoigner si elle ne stoppe pas son mari dans cette affaire. Finalement le Dr Malfit est condamné à 15 ans de travaux forcés sans qu'il ait pu produire le nom de ses patients. Furieux il se jette sur Walton auquel il crie de "s'occuper d'abord de son propre foyer avant de faire la morale aux autres". Walton trouve le nom de sa femme dans les livres de Malfit et comprend alors que sa femme a avorté plusieurs fois.
De retour à la maison il découvre sa femme entourée de ses amies et déclare d'un ton solennel qu'il a compris pourquoi tant d'entre elles n'ont pas d'enfants et qu'elles devraient être jugées pour meurtre. Raide comme la justice, il leur demande alors de quitter sa maison puis demande à sa femme "où sont mes enfants ?" avant de finir par "moi, un officier de la justice, je dois protéger une meurtrière".
Dès lors le couple ne se parle plus. Toute la nuit Walton pleure ses enfants perdus et la confiance qu'il avait dans la femme qui aurait dû être leur mère. De son côté sa femme maintenant se rend compte qu'après avoir détourné la nature si longtemps, elle ne peut plus porter d'enfant. Dès lors elle finira sa vie en se demandant où sont ses enfants ...


Un film qui soulève plein de questions éthiques et morales et qui joue sur la fibre émotionnelle du spectateur. Les spectateurs de l'époque ont du verser pas mal de larmes à la vue de ce film !

Très moralisateur, ce film est une mise en garde jouant sur la peur du docteur qui provoque une septicémie après un curetage. Le fond n'est pas vraiment développé. Il est étonnant que le jeune homme ayant mis enceinte la pauvre fille ne soit pas impliqué davantage : il s'en sort bien, on ne parlera pas de sa conscience, il est de toute manière montré comme un homme qui n'en a pas ! 
Le parti est pris de montrer des femmes refusant de porter des enfants pour des raisons futiles. Ainsi on nous montre Mme Carlo qui se réjouit de retrouver ses amies et sa vie sociale après son avortement, quant à Madame Walton on ne sait pas trop pourquoi elle ne veut pas d'enfant. Toutefois on précise qu'elle veut tout à coup bien en porter parce que son mari semble désireux d'en avoir.
Ce parti pris empêche une vraie réflexion. La sentence est bien dure : 15 ans de travaux forcés pour  avoir aidé des femmes à assumer leur choix. On ne rigolait pas en ce temps là avec la bienséance.
Si ce film avait développé un scénario différent, par exemple en montrant Lilian avec un avortement réussi et Mme Carlo avec une septicémie, il aurait eu le mérite dans ce cas de donner raison aux faiseurs d'anges !  

La scène de la mort de Lilian puis la suite jusqu'à la fin du film sont très percutantes et même très émouvantes. 
Les âmes des enfants en devenir sont montrées comme des petits angelots en surimpression.

Depuis toujours l'homme lutte contre la nature, pour des raisons qu'il a créées lui-même et qui le dépassent parfois.

Madame Tyrone Powers n'a tourné que dans trois film dont celui-ci.

64 minutes




Tyrone Power Sr. ...
District Attorney Richard Walton (as Mr. Tyrone Power)
Mrs. Tyrone Power ...
Mrs. Richard Walton (as Helen Riaume)
Marie Walcamp ...
Mrs. William Carlo
Cora Drew ...
Walton's Housekeeper
Rena Rogers ...
Lillian - Housekeeper's Daughter
A.D. Blake ...
Roger - Mrs. Walton's Brother
Juan de la Cruz ...
Dr. Herman Malfit
C. Norman Hammond ...
Dr. William Homer


mercredi 12 juillet 2017

The Spirit of Cabin Mine - 1919 (short)




Seule la deuxième bobine de ce film a été retrouvée, et conservée à la Library of Congress.

Le début manquant : Nashoba, un indien, tue la femme de Briggs, un chercheur d'or, et kidnappe un bébé qu'il nomme Red Bird et qu'il élève comme sa fille.
Pour garder le secret Nashoba dit aux autres indiens que la cabane dans laquelle le chercheur d'or vit est hantée et qu'il vaut mieux l'éviter. Des années plus tard Red Bird, maintenant une jeune fille épanouie, rejette les avances de Ridgon, l'agent indien de la réserve mais tombe amoureuse de son assistant, Donovan.
Ridgon découvre que le  mineur a découvert de l'or qu'il cache dans sa cabane. Il attaque le vieil homme mais avant qu'il puisse le dérober Red Bird fait son apparition et le voleur se cache. La jeune fille soigne le blessé qui lui offre alors une photo de sa femme et de sa fille qui ont été tuées il y a loongtemps. Briggs demande à la jeune femme de la montrer à son père et de lui demander si il les a connues. Ridgon caché entend tout et devine la vérité, que Red Bird est la fille du mineur. Il imagine alors un nouveau plan pour dérober l'or.

La deuxième bobine commence alors

Red Bird rencontre Donovan qui lui propose le mariage. Red Bird refuse car elle l'aime trop pour qu'il devienne un Squaw Man. Jaloux Ridgon survient et les deux hommes se battent. Donovan est viré et Red Bird se rend chez son père qui fait mine de ne pas reconnaitre la femme et la petite fille de la photo. Comprenant que Red Bird a rencontré son père Nashoba est furieux. Ridgon en profite pour lui fournir de l'alcool et le suit quand il décide de descendre le vieil homme ...


Une histoire qui est un peu tarabiscotée, l'image est pourtant nette mais on ne saura jamais pourquoi Nashoba a tué la femme de Briggs !

Après avoir quitté Triangle Film Co. Texas tourne sous Frohman Amusement Corp. au moins 13 films.

https://texasguinan.blogspot.ch/2006/03/



Texas Guinan
H.N. Dudgeon
Bud Travers
Dorothy Oliver ...
(as Dottie Oliver)

mercredi 5 juillet 2017

Hell Bent (Du sang dans la prairie) - John (Jack) Ford - 1918

 
Un romancier nommé Worth reçoit une note de son éditeur lui demandant de cesser de créer des héros parfaits car tout le monde sait bien qu'ils n'existent pas.

A Misdeal (Frederic Remington, 1897)

En regardant un tableau de Frederic Remington intitulé A Misdeal (1897), partant de l'image Worth imagine alors que le personnage qui vient de créer la situation dépeinte sur le tableau est Cheyenne Harry qui s'enfuit sur son cheval et qui galope en direction de la frontière de l'état poursuivi par le shérif et ses hommes. Après avoir traversé la rivière, Cheyenne jette les dernières cartes en sa possession et poursuit sa route.

Bien imbibé d'alcool, il parvient jusqu'à Rawhide où il se rend dans le saloon sur sa monture. Après
que le propriétaire lui ait indiqué qu'aucun lit n'est disponible sauf peut-être celui de Cimmaron Bill, Harry fait monter son cheval à l'étage et découvre Cimmaron ronflant dans un lit dont le matelas se compose de paille que son cheval commence à brouter.
Bill fait sauter Cimmaron par la fenêtre à l'aide de son revolver mais Bill est coriace et revient à l'assaut pour faire sauter Harry par la fenêtre à son tour. Celui-ci se joint à sa voix lorsque Bill entame Sweet Genevieve et les deux hommes finissent par sympathiser et partagent finalement le lit.

Pour vous mettre dans l'ambiance voici la chanson interprétée par Dick Foran scène tirée de Fort Apache (1948) du même John Ford - https://youtu.be/lAMLa-ay5ro

A Rawhide vivent Bess et son frère Jack Thurston. Jack travaille pour la Wells Fargo et aurait besoin d'envoyer de l'argent à leur vieille mère. Bess est projetée contre Cheyenne par un cavalier alors qu'elle traversait la rue et celui-ci en est tout tourneboulé. 

Le frère de Bess, Jack est viré de son poste, Comme c'est un homme faible, il pousse sa soeur à travailler au saloon. La pauvre Bess se retrouve bien embarrassée au milieu des consommateurs qui tentent de la tripoter. Cheyenne qui a obtenu un travail de videur au saloon se comporte comme un mufle.
Beau Ross, un étranger beau parleur fait son apparition et s'approche de Bess avec la complicité de Jack. En fait Beau Ross est un voleur qui a besoin de l'aide de Jack pour dérober le coffre de la Wells Fargo.  Les deux hommes complotent.

Le lendemain Cheyenne a repris ses esprits et comprenant sa méprise il s'excuse platement pour son comportement de la veille auprès de Bess. Surviennent alors des cavaliers, dont deux hommes qui se précipitent dans le bureau de la Wells Fargo. Les devançant Cheyenne les attend de pied ferme mais lorsqu'il découvre les visage de Beau et surtout de Jack il laisse partir les deux voleurs mais les empêche de voler de l'argent du coffre.
Ignorant qu'il s'agissait de son frère, Bess prend Cheyenne pour un coward. Les voleurs jurent de se venger et s'emparent de la diligence dans laquelle ils font monter la pauvre Bess pour l'emmener dans leur repère. 
Cheyenne demande à son copain Cimmaron de venir à sa recherche s'il n'est pas de retour d'ici quelques jours et part à la poursuite des bandits ...



Un film longtemps considéré comme perdu retrouvé par la Czechoslovak Film Archives (German intertitles; Monopol American-Film-Company version) avec sous-titres anglais. Images très bien conservées et nettes.

Un film dont les images vous captivent dès le départ tant elles reflètent bien ces paysages encore vierges de l'Ouest. Les scènes du désert sont sublimes et celles des courses poursuites tournées avec beaucoup d’originalité et de finesse, utilisant les ombres et les silhouettes se découpant sur les crêtes. La scène de la colère du désert est allégorique de même que le symbole est assez fort. Finalement c'est aussi une histoire de rédemption puisque le mauvais garçon, tricheur, revient dans le droit chemin. Quoi de mieux qu'une épreuve de traversée du désert pour ce faire ?
Seul bémol à mes yeux, les hommes n'étaient pas très tendres avec les chevaux à cette époque !

L'action est constante, le film est constitué de nombreux détails, l'ambiance est particulière (j'aime les scènes tournées sous la pluie), les personnages sont attachants, on y trouve ce monde d'hommes et ces amitiés viriles chères à Ford, bref, on ne s'ennuie pas une seconde. 

Titre français : Du sang dans la prairie
Silent Era

50 minutes environ

Harry Carey ...
Cheyenne Harry
Duke R. Lee ...
Cimmaron Bill (as Duke Lee)
Neva Gerber ...
Bess Thurston
Vester Pegg ...
Jack Thurston
Joe Harris ...
Beau Ross (as Joseph Harris)
Steve Clemente ...
Undetermined Role
Millard K. Wilson ...
Undetermined Role

mercredi 28 juin 2017

Through the Back Door - Alfred E. Green, Jack Pickford - 1921

 

En Belgique en 1903. Madame Louise Bodamere est jeune, jolie et ... veuve. Elle est courtisée par un riche américain Elton Reeves. Seule ombre au tableau pour cet homme, la vue de la petite fille de Louise, ,Jeanne, qui est confiée la plus grande partie du temps à une gouvernante dévouée et aimante, Marie Gaston.
Elton est jaloux du peu d'attention que Jeanne obtient de sa maman et la convainc de la laisser en Belgique alors que tous deux s'en vont seuls en Amérique. A sa grande surprise Louise est déchirée de devoir quitter la petite fille qui part vivre avec Marie et son mari dans une ferme à la campagne.
Les années passent, un jour Marie reçoit une lettre lui annonçant l'arrivée de son ancienne patronne venue rechercher sa fille.
Lorsqu'elle se présente, Marie lui annonce que la petite est morte noyée dans la rivière et que son corps n'a jamais été retrouvé.
Madame Reeves est effondrée de ne pas avoir revu sa fille et retourne aux Etats-Unis, très éprouvée par cette nouvelle.
En 1914 la guerre est déclarée et Marie décide d'envoyer Jeanne qu'elle chérit plus que tout au monde, retrouver sa mère pour lui éviter la guerre. Un curé l'a aidé à se confesser et à écrire une lettre pour avouer son mensonge. Porteuse de la précieuse missive, Jeanne s'en va pour prendre le paquebot mais en route elle découvre deux enfants dont la mère est morte en chemin. Jeanne emmène les deux petits garçons avec elle.
Après avoir transité par Ellis Island, Jeanne et les petits arrivent devant la propriété des Reeves et pénètrent dans le jardin. Un jardinier refuse de l'écouter et Jeanne et les petits finissent dans les cuisines où un immigré Belge les prend sous son aile. Jeanne est maintenant soubrette chez les Reeves ...



Le début est un peu long. La caméra s'attarde sur les bêtises de Jeanne qui n'en finissent pas. L'attention reprend dès le départ de Jeanne pour les Etats-Unis. Les images sensibles et délicates nous présentent de nombreuses personnes fuyant la guerre. On s'attache à de nombreux visages jusqu'au moment où Jeanne découvre les deux petits enfants tout seuls.
La fin est très émouvante, j'avoue avoir versé une larme devant la gentille et convaincante Mary Pickford.

 On trouve ce film chez Milestone, musique composée et dirigée par Robert Israel

90 minutes



Mary Pickford ...
Jeanne
Gertrude Astor ...
Louise Reeves
Wilfred Lucas ...
Elton Reeves
Helen Raymond ...
Marie
C. Norman Hammond ...
Jacques Lanvain
Elinor Fair ...
Margaret Brewster
Adolphe Menjou ...
James Brewster
Peaches Jackson ...
Conrad
Doreen Turner ...
Constant
John Harron ...
Billy Boy
George Dromgold ...
Chauffeur


mercredi 21 juin 2017

The Stampede - Francis Ford - 1921




Vraie fille de l'Ouest, Tex vit avec son père Jim Henderson tout près de la vallée de Sonor. Celle ci va être ouverte aux colons très bientôt et les gens affluent de partout pour obtenir leur bout de terre.

Tex ne fait pas de chichi et ne s'encombre pas de colifichets. Pleine d'énergie elle est attirée par un veuf, Robert Wagner fraichement arrivé de la Nouvelle Angleterre mais celui-ci ne s'intéresse qu'à sa future terre. D'ailleurs ses chances pour l'obtenir son très bonnes car il possède Snowflake, un cheval gris spécialement qualifié pour la course et qui est groomé avec amour par Pancho, son entraineur.
Tex va rendre visite à Bob et à sa petite fille Mary à laquelle elle apporte une paire de pantalon, ce qui n'est pas au gout de Bob qui visiblement a son idée quant à l'aspect que devrait avoir une véritable lady. 
Sylvia, la cousine de Tex arrive alors tout droit de New York. A son arrivée à la gare, les hommes se retournent sur son passage. Sylvia attire tous les regards, en particulier celui de Steve Norton, le propriétaire du saloon et propriétaire de Night Hawk, le cheval avec lequel il compte bien s'emparer des plus belles terres à la stampede qui aura lieu le lendemain.
A la demande de Jim, Sylvia a apporté quelques accessoires féminins dont une robe à sa cousine.
Norton invite les deux jeunes femmes à une soirée dansante le soir même. Toutes deux apparaissent très féminines et Norton invite Sylvia à monter dans son antre au dessus du saloon pour lui montrer la vue sur la future course. Voyant que sa cousine ne revient pas, Tex grimpe les escaliers pour aller la chercher sous le regard goguenard de Steve.
Le lendemain la petite Mary est atteinte d'une grosse fièvre et, avant de courir chercher le docteur, son père confie Snowball à Pancho qui sera chargé de faire la course à sa place. Un homme de Norton vient alors annoncer à Pancho que le docteur est parti dans la direction opposée ce qui pousse le brave homme à partir à sa recherche de son côté. Du coup le menteur enferme le cheval dans l'écurie ce qui laisse les coudées franches à Norton et à son cheval.
Pendant ce temps Steve envoie un mot à Sylvia pour l'inviter à regarder la course depuis son bureau. Quelques minutes après la jeune femme reçoit un mot de Bob la priant de se rendre au chevet de sa petite fille. Visiblement elle ne s'intéresse pas à cet homme car elle jette le papier à terre et s'en va rejoindre Norton. Tex, qui a vu sa cousine recevoir les lettres, lit le mot et se précipite au chevet de Mary qu'elle soigne avec amour.
En ville Bob a trouvé le docteur et lui demande de se rendre auprès de sa fille au plus vite. Il croise le chemin de Jim venu casser la figure de Norton car il a trouvé lui aussi le billet roulé en boule ce qui l'a persuadé que sa fille file du mauvais coton. Les deux hommes foncent sur le saloon tandis que Tex, relayée par le docteur, tente de s'emparer de Snowball surveillé par l'homme de Norton. S'ensuit alors une belle bagarre ...



Un film palpitant bourré d'action et de revirements. Dommage que l'image soit si mauvaise, les lettres reçues sont presque illisibles et les intertitres tout juste déchiffrables pour suivre. C'est typiquement le genre de film qu'on aimerait voir dans une bonne version. (Je n'ai pas vu la version Alpha video ci-dessus)
La fin finit en queue de poisson, il doit manquer un petit bout de film.

L'habit ne fait pas le moine,  Sylvia, bon chic bon genre n'est pas à la hauteur de son aspect. Tex, la fille aux blagues douteuses (la pauvre Sylvia en a fait les frais à son arrivée !), a le coeur gros comme une maison et du courage à revendre. Les hommes visiblement se leurrent tout seuls face aux femmes mais heureusement tout finira pour le mieux.

Quelques répliques sont fort bien trouvées, le tout est enlevé et très divertissant.


51 minutes




Texas Guinan ...
Tex Henderson
Francis Ford ...
Robert Wagner
Frederick Moore ...
Jim Henderson, Tex's Father
Jeanne Carpenter ...
Mary, Wagner's Little Daughter (as Jean Carpenter)
Vale Rio ...
Pancho
Fred Kohler ...
Steve Norton
Kingsley Benedict ...
Beauty Anders


mercredi 14 juin 2017

Adèle Buffington (scénariste)


Pseudos : Jess Bowers et Colt Remington


Née le 12 février 1900 à St Louis au Missouri sous le nom de Burgdorfer, Adele débute comme caissière dans un cinéma de la ville ce qui lui permet de voir de nombreux films et d'observer les clients qui affluent pour voir leurs personnages préférés.

En 1919 elle est remarquée par Thomas H. Ince pour les Famous Players-Lasky Corporation. Engagée, elle vend son premier script L’Apache qui sera le premier film produit à partir d'un de ses scénarios. Elle travaille ensuite régulièrement et sera remarquée pour sa productivité, notamment pour ses westerns qu’elle signe quelquefois sous les pseudonymes de Jess Bowers ou Colt Remington. Plutôt que d'adapter des livres à succès, Adele écrit ses propres scenarii ce qui est plutôt innovant pour l'époque.

Adele Buffington travaille ensuite pour diverses compagnies, parfois pour plusieurs en même temps. Après le passage au parlant, sa production de scénarios de western augmente encore, avec en vedette des acteurs comme Tom Mix, Buck Jones ou Tim McCoy.

Au début des années 40 Adele écrit sous le pseudonyme de Jess Bowers deux séries distinctes de films westerns. La première pour Buck Jones qui joue le rôle de Buck Roberts dans 8 films de The Rough Riders entre 1941 et 42, débutant par Arizona Bound (1941) et terminant avec Dawn of the Great Divide en décembre 1942 juste avant le triste décès de Buck Jones.
La seconde série qui suit les Rough Riders, verra Johnny Mack Brown dans le rôle de Nevada Mackenzie, pour lequel elle écrira 10 scripts entre 1943 et 45, le premier étant The Ghost Rider (1943) et le dernier Frontier Feud (1945).
A noter qu'Adele a en outre écrit des films pour Whip Wilson.
Au cours des années 50 Adele écrira un épisode pour deux séries TV : L’un pour les Adventures of Wild Bill Hickok en 1955 et l’autre pour The Restless Gun en 1959. Son dernier scénario sera pour Bullwhip tourné en 1958 avec Guy Madison et Rhonda Fleming. 

Elle se retirera ensuite du monde cinématographique et passera ses dernières années au Motion Picture Country House and Hospital a Woodland Hills en Californie où elle décédera le 23 novembre 1973, après une carrière qui durera quarante ans de 1919 à 1959.

Adele Buffington fait partie des fondateurs de la Screen Writers Guild

Plus d'informations : 
https://wfpp.cdrs.columbia.edu/pioneer/ccp-adele-s-buffington/
Les films ;
  • L'Apache (1919)
  • Empty Hearts (1924)
  • The Bloodhound (1925)
  • The Fighting Cub (1925)
  • Love on the Rio Grande (1925)
  • That Man Jack (1925)
  • The Cowboy and the Countess (1926)
  • The Galloping Cowboy (1926)
  • The Test of Donald Norton (1926)
  • Blood Will Tell (1927)
  • Broadway After Midnight (1927)
  • Eager Lips (1927)
  • The Broken Mask (1928)
  • The Avenging Rider (1928)
  • Bare Knees (1928)
  • The Chorus Kid (1928)
  • Coney Island (1928)
  • Devil Dogs (1928)
  • Midnight Life (1928)
  • The Phantom City (1928)
  • Queen of the Chorus (1928)
  • The River Woman (1928)
  • Times Square (1929)
  • Extravagance (1930)
  • Just Like Heaven (1930)
  • The Swellhead (1930)
  • Aloha (1931)
  • Freighters of Destiny (1931)
  • Forgotten Women (1931)
  • Ghost Valley (1932)
  • Haunted Gold (1932)
  • A Man's Land (1932)
  • Single-Handed Sanders (1932)
  • Iron Master (1932)
  • High Speed (1932)
  • The Eleventh Commandment (1933)
  • West of Singapore (1933)
  • Picture Brides (1933)
  • Beggar's Holiday (1934)
  • When Strangers Meet (1934)
  • Cheaters (1934)
  • Marrying Widows (1934)
  • The Moonstone (1934)
  • The Hell Cat (1934)
  • Hi, Gaucho! (1935)
  • Powdersmoke Range (1935)
  • The Keeper of the Bees (1935)
  • Lady Tubbs (1935)
  • The Sheik Steps Out (1937)
  • The Duke Comes Back (1937)
  • Michael O'Halloran (1937)
  • Circus Girl (1937)
  • Tenth Avenue Kid (1938)
  • Prison Nurse (1938)
  • Beauty for the Asking (1939)
  • Arizona Bound (1941) (credited as Jess Bowers )
  • The Gunman from Bodie (1941) (credited as Jess Bowers )
  • Forbidden Trails (1941) (credited as Jess Bowers )
  • Below the Border (1942) (credited as Jess Bowers )
  • Dawn on the Great Divide (1942) (credited as Jess Bowers )
  • Down Texas Way (1942) (credited as Jess Bowers )
  • Ghost Town Law (1942) (credited as Jess Bowers )
  • Riders of the West (1942) (credited as Jess Bowers )
  • West of the Law (1942) (credited as Jess Bowers )
  • The Ghost Rider (1943) (credited as Jess Bowers )
  • Outlaws of Stampede Pass (1943) (credited as Jess Bowers )
  • Six Gun Gospel (1943) (credited as Jess Bowers )
  • The Stranger from Pecos (1943) (credited as Jess Bowers )
  • The Texas Kid (1943) (credited as Jess Bowers )
  • Raiders of the Border (1944) (credited as Jess Bowers )
  • Bad Men of the Border (1945)
  • Flame of the West (1945)
  • Frontier Feud (1945) (credited as Jess Bowers )
  • The Lost Trail (1945) (credited as Jess Bowers )
  • The Navajo Trail (1945) (credited as Jess Bowers )
  • Stranger from Santa Fe (1945) (credited as Jess Bowers )
  • Drifting Along (1946)
  • Shadows on the Range (1946) (credited as Jess Bowers )
  • Wild Beauty (1946)
  • Overland Trails (1948) (credited as Jess Bowers )
  • The Valiant Hombre (1949)
  • Crashing Thru (1949)
  • Haunted Trails (1949)
  • Shadows of the West (1949)
  • Streets of San Francisco (1949)
  • West of El Dorado (1949)
  • Range Land (1949)
  • Riders of the Dusk (1949) (credited as Jess Bowers )
  • Western Renegades (1949)
  • Arizona Territory (1950)
  • Gunslingers (1950)
  • Jiggs and Maggie Out West (1950)
  • Six Gun Mesa (1950)
  • West of Wyoming (1950)
  • Overland Telegraph (1951)
  • Born to the Saddle (1952)
  • Cow Country (1953)
  • Bullwhip (1958)

mercredi 7 juin 2017

A Moonshine Feud - Jay Hunt - 1920 (short)



Texas Caswell, une célèbre actrice se visualise dans une mise en scène à l'ouest.

Dans une région très isolée où les alambics fleurissent, Texas Guinan vit avec ses deux frères. Lorsque Tom, son grand frère, quitte la maison Texas le met en garde contre Jim Higgins, leur voisin assoiffé de sang et grand pourvoyeur d'alcool de contrebande.
Peu de temps après le départ de Tom, un étranger fait son apparition. Il demande à se rafraichir et se rend à l'arrière de la petite cabane où il trouve un broc. Pendant qu'il se débarbouille, le petit frère de Texas découvre un badge sur la veste de l'étranger indiquant qu'il appartient au département de l'intérieur et qu'il est collecteur de recette.
Aussitôt, Texas à qui l'étranger plaisait bien, envoie son petit frère chercher Tom sur le cheval de l'étranger qu'elle retient au bout de son fusil. L'homme reconnait être venu pour voir Tom. 
Les frères et la soeur ficellent le pauvre homme à l'envers sur son cheval et l'envoient en direction des contrebandiers qui découvrent très vite le badge du collecteur à leur tour. Aussitôt il est ficelé à un arbre tandis que Jim Higgins et ses hommes se ruent sur la maison de Tom.
Entre temps Texas se rend compte de leur bévue et accourt au secours du bel étranger ...


Ce film était vu à l'époque avec un narrateur qui se chargeait de faire les bruitages. A l'origine il s'agissait d'un film de deux bobines (une copie serait sauvegardée à l'UCLA Films and Television Archives). En 1929 il a été réduit à une bobine. Grapevine Video en avait une copie très sombre intitulé White Squaw. 

Cette version ne comprend pas le prologue où l'actrice lit le script tandis que le réalisateur Jay Hunt fait de même de son côté.Tous deux pensent que ce script ferait un excellent film. De même il manque une scène qui voit le père de Texas assassiné par les contrebandiers.
La fin permettant de revenir à l'actrice et au réalisateur manque aussi.

Le film ne casse peut-être rien mais il est amusant de le regarder avec la paire de lunettes de l'époque, les spectateurs devaient être captivés par la fougueuse et indomptable Texas Guinan ! Pat Hartigan est fort sympathique.

On trouve ce film sur "Texas Guinan silent westerns" édité par la Guinan Family Archives

10 minutes



Texas Guinan ...
Pat Hartigan ...
(as T.N.T. Harvey)
Hal Ferner ...
The Moonshiner (as Hal Fenner)




Articles les plus consultés

Membres